Les chaussures de powerlifting permettent d’exécuter tous les mouvements de la discipline. Elles se démarquent par leur semelle plate et solide en plus de la largeur visible au niveau des doigts de pieds. Par ailleurs, ces chaussures sont marquées par la surélévation du talon.  Cette partie entre le sol et le talon est appelée « drop ». Les chaussures de powerlifting ont un drop d’environ 25 mm contre 12 mm pour les baskets de running.

Les caractéristiques des chaussures de powerlifting

Les talons des chaussures de powerlifting vous aident à garder une posture droite lors des squats. Ils maintiennent les chevilles. Cela prévient les chutes brusques causées par les déséquilibres. Leurs semelles sans amorti assurent aussi la stabilité du sportif.

A lire en complément : Quels sont les avantages d'un coach sportif à domicile ?

Pourquoi porter des chaussures de powerlifting ?

Les amateurs de powerlifting préfèrent porter ces chaussures, car elles permettent d’avoir des chevilles bien positionnées. L’athlète garde une position stable pendant les exercices comme l’épaulé ou l’arraché. De surcroît, ces chaussures réduisent l’inclinaison du tronc et augmentent l’angle d’inclinaison du pied. Elles permettent donc d’équilibrer le corps. L’athlète peut ainsi faire des mouvements précis et efficaces. Il est capable de descendre plus bas durant les squats grâce à l’inclinaison optimale des pieds.

Les meilleures chaussures de powerlifting

Ceux qui pratiquent du powerlifting peuvent choisir entre différents modèles de chaussures dont :

Sujet a lire : Comment commencer basket ?

  • Les Nike Romaleos ;
  • Les Reebok Legacy Lifter ;
  • Les Adidas Leistung 16 II Boa.

Le premier modèle ici évoqué consiste en des chaussures d’exception pourvues d’un talon fait en TPU. Elles sont flexibles au niveau des orteils et des articulations en plus d’offrir une stabilité parfaite. Leur qualité traduit leur prix quelque peu élevé.

Le deuxième modèle est juste parfait pour les compétitions sportives. Un peu plus lourdes que les chaussures de sport classiques, elles disposent de deux bandes velcro sur le dessus évitant aux pieds de bouger pendant les exercices.

Le troisième modèle présente des semelles légères et rigides en même temps. L’arrière du pied est renforcé. La fermeture de Boa remplace la sangle velcro pour assurer un meilleur maintient au niveau du pied.

Comment bien choisir ses chaussures de powerlifting ?

Pour choisir les chaussures de powerlifting, on se base sur divers critères.

Déjà, la semelle doit être plate pour assurer l’équilibre et optimiser l’appui du métatarse. En outre, on privilégie les semelles antidérapantes.

Ensuite, les chaussures de powerlifting doivent être confortables à l’intérieur. Les pieds se sentiront bien à l’aise. Toutefois, l’intérieur ne doit pas être trop doux afin d’éviter la perte d’équilibre. La tige est souvent courte et souple pour faciliter les mouvements.

Enfin, la fermeture est faite de sangles ou de lacet. Elle doit être assez ferme pour maintenir le pied. Les chaussures de powerlifting doivent être bien aérées. L’empeigne ou avant de la chaussure est souple. Cela permet aux articulations de s’étendre et de se détendre pendant les mouvements.